L'actualité immobilière & tendances sur le marché immobilier en Loire Atlantiques, Aquitaine, Bretagne & Poitou Charente
29 Fév

À cause du HSCF, il est plus difficile d’acheter un appartement à Pessac destiné à la location !

Plus des trois quarts des Français ont recours à un crédit immobilier pour l’achat de leur résidence principale. Seulement, en 2020, l’accès au crédit se durcit. Les recommandations du Haut Conseil de la stabilité financière visant à limiter l’octroi du crédit immobilier, jugé trop important, imposant en effet une durée d’emprunt de 25 ans maximum et 33% d’endettement.

L’impact sur le nombre de transactions
En moyenne, entre 35% et 40% des acquéreurs n’auraient plus accès au crédit immobilier. Le nombre de transactions immobilières pourrait chuter de manière significative malgré le communiqué du 4 février dernier de la Banque de France et de l’ACPR qui se veut rassurant en déclarant que « le crédit immobilier continuera de croître en France, sur des bases plus saines et plus durables ».

L’impact sur la construction des logements
Dans ce contexte, les banques vont prioriser l’achat de la résidence principale et ne pourront plus ou presque accompagner le secteur de l’immobilier neuf à la location. Un établissement bancaire vient d’ailleurs de décider de ne plus traiter les dossiers portant sur des opérations locatives émanant de la prescription.

Or, près de 50% des ventes de logements neufs sont réalisées grâce au dispositif Pinel. De plus, chaque année, les investisseurs Pinel représentent entre 40 et 60% de l’ensemble des VEFA et contribuent donc largement au lancement des chantiers de construction de logements.

En l’absence de particuliers bailleurs, le lancement des programmes immobiliers dans leur ensemble sera compliqué, et nous allons donc assister à un très fort ralentissement de la promotion immobilière. Les délais pour atteindre le niveau de réservations plancher exigé par les banques seront beaucoup plus longs et les promoteurs devront mobiliser davantage de fonds propres pendant plus longtemps.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée