L'actualité immobilière & tendances sur le marché immobilier en Loire Atlantiques, Aquitaine, Bretagne & Poitou Charente
28 août

Que vous coûte la fiscalité locale dans un financement immobilier à Nantes ?

AdobeStock_206435304

Cet été, l’immobilier à Nantes se porte bien : les acheteurs sont de retour et le niveau de demandes de prêts atteint de nouveau des sommets ! Dans ce contexte, et alors que de nombreux Français s’apprêtent à devenir propriétaires, il faut savoir que, malheureusement le poids de la fiscalité reste élevé, et même très élevé, et la part qu’elle représente dans le budget des propriétaires est toujours non négligeable. En moyenne, dans les 10 grandes villes, la fiscalité locale représente 183 € de plus par mois. Mais il y a pire : plus le prix de l’immobilier est faible, plus le poids de la fiscalité locale est élevé proportionnellement. Ainsi les plus mauvais du classement sont ceux qui sont d’habitude les grands champions du pouvoir d’achat immobilier. Alors, quel est le poids réel de la fiscalité locale à Nantes (avec ou sans taxe d’habitation) dans le cadre d’un achat immobilier ?

À Nantes, pour une surface de 70 m², au prix de 240 380 €, un emprunteur devra payer 1 358 € (fiscalité incluse) par mois contre 161 € sans, soit 197 €. Pour les Bordelais, c’est pire : ils devront payer au total 1 790 € (fiscalité incluse) pour 1 571 € sans, soit 219 €. La plus mauvaise élève est Nîmes, suivie de très près par Montpellier avec respectivement 230 et 225 € en plus sur la mensualité moyenne.

Quelle que soit la manière d’appréhender le problème du poids de la fiscalité locale, le constat est accablant : celle-ci grève le budget des ménages ! Si on calcule le nombre de mensualités payées en plus sur une année, c’est jusqu’à 4,5 mois à Saint-Étienne et plus de 3 mois à Le Mans, Angers, Le Havre et Nîmes. Et 2 à Nantes !

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée