L'actualité immobilière & tendances sur le marché immobilier en Loire Atlantiques, Aquitaine, Bretagne & Poitou Charente
27 mar

Faites le point sur le radon avant votre estimation à Nantes !

AdobeStock_119869288

Le savez-vous ? Jusqu’à présent, la Loire-Atlantique n’était pas considérée comme un département à risques, en ce qui concerne le radon, ce gaz radioactif naturel inodore, incolore et inerte, présent partout dans les sols et plus fortement dans les sous-sols granitiques et volcaniques. Au 1er trimestre 2018, tout devrait changer. Vous avez un bien à vendre à Nantes ? Vous vous apprêtez à faire faire une estimation ? La suite logique des choses sera de confier un mandat de vente à une agence immobilière et de faire réaliser les fameux diagnostics immobiliers obligatoires …

Pour faire les choses correctement, avant de vendre, nous vous conseillons de vérifier s’il y a oui ou non du radon dans les sous-sols de votre logement à vendre. En effet,  la réglementation sur le radon va évoluer. La carte des communes des zones à risques va changer, de façon à mieux informer les particuliers et mieux les protéger. Au niveau national, 7033 communes seront ainsi classées en fort potentiel radon. Et il se trouve que 80% des communes de Loire-Atlantique font partie de la zone à risque et présentent un fort potentiel d’exposition au radon.

Qu’est-ce que le radon ?
Le radon est un gaz radioactif naturel inodore, incolore et inerte, présent partout dans les sols, mais plus fortement dans les sous-sols granitiques et volcaniques. Il a tendance à s’accumuler dans les parties basses des habitations : caves, garages… Il pénètre dans les logements lorsque par exemple, la chape de béton présence des fissures. Le plus sûr moyen de s’en préserver est d’aérer, de ventiler les sous-sols pour éviter une concentration trop importante.

Le radon comporte des risques pour la santé humaine. En effet, à long terme, l’inhalation de radon conduit à augmenter le risque de développer un cancer du poumon.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée