L'actualité immobilière & tendances sur le marché immobilier en Loire Atlantiques, Aquitaine, Bretagne & Poitou Charente
1 fév

Nos conseils pour bien acheter votre logement

Sans titre (7) 2

1- Bien préparer votre achat

Vous souhaitez devenir propriétaire ? Un achat immobilier se concrétise progressivement. Il faut du temps, et mieux vaut être prêt au moment de prendre votre décision. Commencez par déterminer votre budget avec précision. Pour acquérir un logement, c’est une étape essentielle. Aucun détail ne doit être négligé pour que votre rêve d’achat ne se transforme pas en cauchemar. Apport personnel, montant de vos charges mensuelles actuelles, surplus de charges pouvant être supporté, projets à moyen terme…

2- Un peu d’aide

Se faire une idée précise du marché est important. N’hésitez pas à lire des études publiées par les fédérations spécialisées, les réseaux, les notaires… Toutefois, rien ne vaut une enquête de terrain. C’est pourquoi, il est bon de vous faire conseiller par des professionnels qui vous fourniront des informations sur les prix, les biens à la vente dans la ville ou le quartier dans lequel vous souhaitez vous installer.

3- Ayez la bonne méthode

Avant de passer aux recherches, dressez une liste de vos attentes et impératifs : nombre de pièces, confort, quartier, transports… Faites en sorte de bien exprimer vos souhaits afin d’éviter les pertes de temps. Visitez le plus possible de logements pour avoir des éléments de comparaison. Il vous faudra donc y consacrer du temps.
Vérifiez si vous avez le droit à des aides pour acheter votre logement :
- Le prêt à taux zéro, sous certaines conditions, et seulement à ceux qui veulent devenir propriétaires pour la première fois, permet d’avoir recours à un prêt sans intérêt plafonné à 89 700€.
- Le Prêt d’accession sociale, pour les ménages plus modestes.
- Le Prêt accordés par les employeurs si l’entreprise compte plus de 20 salariés, renseignez-vous auprès de votre direction. Vous aurez peut-être le droit de contracter un crédit immobilier compris entre 8 000€ et 15 000€ à des taux avantageux.

4- Prendre le temps de visiter

Acheter une maison est une lourde décision. Avant la visite, arrivez un peu en avance pour découvrir le quartier et voir si ce dernier vous plait. Evaluez ses apports : métro, tramway, gare ? les écoles, équipements, commerces ?
Lors de la visite, ne vous fiez pas aux apparences. Inspectez tout du sol au plafond, y compris les dépendances (parking, cave…), assurez-vous du bon fonctionnement des équipements (chaudière, installation électrique, plomberie, sanitaires…). Demandez à voir les diagnostics que le vendeur doit fournir, qui vous donneront un certain nombre d’informations.

5- Faites chiffrer les travaux

Il faut savoir qu’en règle générale, un bien ancien avec travaux est moins cher qu’un bien rénové ou neuf. Autant y réfléchir à deux fois avant de prendre une décision ! Vous pourrez peut-être réaliser une bonne affaire. À condition que les travaux à faire ne vous entraîne pas dans un gouffre financier. Pensez donc à être accompagné d’un spécialiste du bâtiment ou d’un architecte.

6- Faites une offre d’achat

Si selon vous, le prix du bien qui vous intéresse est trop élevé, faites une offre d’achat. Si le propriétaire l’accepte, vous vous engagez à l’acheter, sauf si vous ne parvenez pas à obtenir votre financement. Ne faites pas une offre aberrante mais en adéquation avec le marché du secteur. Le risque est de voir le propriétaire se braquer et refuser de vous vendre la maison ou son appartement.

7- Soignez votre plan de financement

Ne vous en faites pas, rares sont les acquéreurs qui peuvent acheter sans crédit. Il faudra donc prendre du temps pour rechercher une solution de financement adaptée à votre profil et votre budget. Ne vous contentez pas d’aller voir votre banquier, faites le tour des banques pour comparer les offres. N’oubliez pas que vous pouvez aussi aller voir un courtier qui se chargera de vous dénicher le meilleur financement.

8- Choisissez votre notaire

Sachez que vous pouvez parfaitement demander à un notaire de se charger de l’achat. Dans ce cas, deux notaires seront présents. L’un se chargera des intérêts du vendeur, l’autre qui s’occupera des vôtres. Quel que soit le cas de figure, cela ne vous coûtera pas plus cher, les deux notaires se partageant les honoraires.

9- Ayez confiance

L’immobilier est un domaine complexe mais si vous vous entourez de professionnels confirmés comme chez AJP Immobilier, vous devriez parfaitement mener à bien votre projet.

(Article tiré d’Explorimmo)

Tags : , , ,
Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée